En effet, depuis le 1er septembre 2023, la réforme des retraites est applicable pour tous sur le territoire français. Voyons dans cet article les informations à retenir.

En effet, depuis le 1er septembre 2023, la réforme des retraites est applicable pour tous sur le territoire français. Voyons dans cet article les informations à retenir.

Le recul de l’âge légal du départ à la retraite

Cette réforme des retraites engendre une augmentation de l’âge légal du départ à la retraite, ainsi que la durée d’acquisition de trimestre.

Désormais il faudra atteindre les 64 ans et le nombre de trimestre nécessaire à un taux plein.

L’âge de fin de diminution de pension de retraite (décote), lié au départ anticipé, reste à 67 ans.

Les impacts de ce changement

La valeur monétaire de la retraite augmente de 100 € chaque mois.

Pour une personne qui a travaillé durant toute sa carrière en cotisant à taux plein au SMIC, le montant de la retraite minimale passe à 1200 € bruts mensuels soit 85% du Smic net.

Particularité : les personnes ayant commencé à travailler entre 16 et 21 ans pourront partir à la retraite entre 58 et 63 ans en fonction de leur année de naissance.

Focus : les travailleurs en situation de handicap

L’âge de départ à la retraite débute à compter de 55 ans.

Ce qui change :

  • Il n’est plus indispensable de valider les deux conditions : une durée d’âge minimale en plus d’une durée de cotisation ;
  • À partir d’un taux d’incapacité de 50 %, il est possible de bénéficier sous demande, d’une commission. Celle-ci a pour fonction de valider rétroactivement des périodes de handicap en l’absence de justificatif.
  •  La création d’un départ anticipé à 62 ans en cas d’inaptitude et d’invalidité complète.

Fin des régimes spéciaux pour les nouveaux entrants

Depuis le 1er septembre 2023, de nouveaux régimes spéciaux sont formés.

Les nouveaux rentrants sont affiliés au régime général pour la retraite.

Les concernés sont les nouveaux agents de :

  • La RATP
  • La banque de France
  • Des entreprises des industries électriques et gazières
  • Des clercs de notaire
  • Conseil économique social et environnemental

Facilitation des départs à taux plein

Afin d’encourager les salariés à partir à taux plein, cette réforme propose :

  • Le rachat à tarif réduit des trimestres de stage jusqu’à 30 ans
  • Le rachat des trimestres
  • La reconnaissance des stages d’insertion professionnelle et des travaux d’utilité collective (TUC)

Droits familiaux

De cette réforme des retraites naissent de nouveaux droits familiaux :

  • Une surcote anticipée à partir de 63 ans ; pour les mères de famille qui ont atteint la durée d’acquisition requise avant l’âge légal,
  • Les trimestres d’assurance vieillesse des parents au foyer, seront comptabilisés dans l’éligibilité aux dispositifs « carrières longues », dans la limite de 24 trimestres.
    Ceux-ci rentreront dans le calcul de la retraite minimale majorée.

Publications similaires